Quel avenir pour les énergies renouvelables ?

Quel avenir pour les énergies renouvelables ?

On le sait, les énergies renouvelables ont le vent en poupe, mais sont-elles en mesure de répondre aux besoins en énergie dans l'avenir ? La volonté de l'exploiter et de passer à l'énergie renouvelable affichée partout dans le monde confirme bien qu'elle sera l'énergie du futur. Mais à l'heure actuelle, les progrès à entreprendre sont encore tels que l'on ne pourra prédire exactement le passage définitif à ce type d'énergie.

L'énergie renouvelable, l'énergie du futur

Si l'on prend en considération l'impact environnemental de la surexploitation de l'énergie fossile, on constate rapidement que le passage à l'utilisation de l'énergie renouvelable est inévitable. Les énergies renouvelables ce sont les énergies produites et reconstituées en permanence par la nature et peuvent couvrir les besoins en énergies des particuliers et/ou des entreprises.

Regroupées en 5 grandes familles, ces énergies renouvelables également appelées les énergies flux ou énergies vertes sont inépuisables, libres, peu polluantes et moins chères. Ces énergies autrefois considérées comme étant peu performantes ont été toujours reléguées au second plan jusqu'à ce qu'elles deviennent les seules options face aux énergies fossiles jugées trop nocives pour l'environnement.

Partout dans le monde, le recours et l'exploitation de l'énergie renouvelable n'est pas au même rythme. Toutefois on constate que chaque pays prend en considération la nécessité de puiser dans les ressources naturelles les énergies. Dans le futur, on peut donc dire que l'énergie renouvelable sera davantage exploitée et utilisée.

L'autosuffisance n'est pas encore au point

Toutefois, la question de suffisance en termes d'autonomie pour passer définitivement de l'énergie fossile à l'énergie renouvelable laisse à désirer. Mais, constatation faite des projets qui se poursuivent progressivement, on peut dire que le passage à l'énergie renouvelable se concrétise peu à peu sans toutefois suffire à combler tout le besoin en énergie.

Cette énergie est en effet encore très sous-exploitée malgré son grand potentiel. L'énergie renouvelable aura donc un bel avenir compte tenu de ses multiples atouts et des progrès déjà entrepris pour son exploitation. Nombreux ménages commencent à investir en choisissant l'autoconsommation au niveau de l'énergie obtenue.

Rares sont ceux qui choisissent de revendre leur collecte d'énergie ou encore de fonctionner à 100% car on a encore besoin de l'énergie provenant des distributeurs. Certains équipements sont encore difficiles à accéder, des progrès en cour de finition.

L'énergie renouvelable, l'exploitation se poursuivent

Que l'on parle d'une transition définitive aux renouvelables ou de la production d'une énergie complémentaire au fossile, l'exploitation de cette énergie verte se poursuit. Cela est d'autant plus vrai lorsque l'on constate l'augmentation des offres et des demandes en énergie verte.

Ce qui est favorisé par plusieurs facteurs tels que l'augmentation du prix de l'énergie fossile ou l'impératif écologique. Les prochaines années seront donc marquées par une forte progression de l'exploitation et l'utilisation de l'énergie renouvelable.

Les investissements sont aussi de plus en plus importants et surtout en ce qui concerne l'énergie solaire et l'éolienne qui constituent les formes d'exploitations d'énergie les plus répandues.

240 milliards de dollars, c'est en effet la somme qui a été investie dernièrement dans l'éolien et le photovoltaïque dans le monde. Si les opérateurs particuliers et les autorités publiques continuent dans cette même lancée, la planète pourrait alors n'utiliser que les énergies renouvelables en 2050.

Ces quelques données semblent conforter le développement sans précèdent de la filière renouvelable d'autant plus que les acteurs travaillant dans ce milieu sont de plus en plus nombreux. Il y a notamment un groupe, le CNIM géré par l'ingénieur Mohamed Ayachi Ajroudi qui est l'un des acteurs majeurs dans l'exploitation et la distribution de l'énergie renouvelable.

Mohamed Ayachi Ajroudi est notamment à l'origine de quelques projets d'exploitation de l'énergie solaire et de valorisation des déchets en France, mais aussi dans quelques autres pays.